QU’EST-CE QUE L’HUILE DE PALME ?

L’huile de palme est extraite du fruit du palmier à huile. On l’obtient en pressant la pulpe des fruits, remplie d’huile de palme. Le fruit du palmier à huile est constitué de 50% d’huile.

Un palmier à huile donne des fruits 12 à 15 fois par an, ce qui fait qu’un palmier à huile produit annuellement entre 45 et 50 litres d’huile, et cela durant au moins 25 ans.

Les palmiers à huile sont donc très productifs : un hectare de palmiers à huile fournit en moyenne 3,7 tonnes d’huile par an. De toutes les huiles comestibles, l’huile de palme présente ainsi le meilleur rendement à l’hectare : près de 10 fois plus élevé que celui du soja, 8 fois plus élevé que celui du tournesol et 6 fois plus élevé que celui du colza.

RENDEMENT MOYEN D’HUILE PAR AN (TONNE/HECTARE)

ig2

Le palmier à huile pousse le mieux dans un climat tropical près de l’équateur. Il y a donc des plantations en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique centrale. L’Indonésie et la Malaisie sont les plus grands producteurs. 85% de l’huile de palme provient de ces pays asiatiques et des millions de personnes y vivent de façon directe ou indirecte de la culture de l’huile de palme.

L’huile de palme est la pierre angulaire des économies indonésienne et malaisienne et une importante source de revenus pour les petits exploitants agricoles d’Asie du Sud-Est et d’Afrique, où elle permet de lutter contre la pauvreté et de favoriser le développement rural. Les petits exploitants agricoles sont grosso modo responsables de 30 à 40% de la production totale d’huile de palme et voient leurs revenus augmenter de façon spectaculaire quand ils passent à la culture de l’huile de palme.