Questions et réponses:

Pourquoi l’huile de palme est-elle si souvent utilisée?

L’huile de palme est souvent utilisée comme ingrédient dans l’industrie alimentaire en vertu de ses propriétés uniques. Ses caractéristiques principales sont la solidité à température ambiante, la stabilité à haute température et l’aptitude pour des produits alimentaires destinés à être conservés longtemps. L’huile de palme est neutre au niveau du goût et de l’odeur, est agréable en bouche, a une texture onctueuse et est facile à étaler. Autant de propriétés qui répondent aux attentes des consommateurs.

Haut de page.

N’y a-t-il aucune alternative à l’huile de palme?

À l’heure actuelle, aucune autre huile végétale comestible ne possède les mêmes propriétés uniques que l’huile de palme. Sans compter que les alternatives ne sont également pas toujours plus favorables sur le plan nutritionnel et qu’en plus, elles ont chacune leur propre impact sur l’homme et sur l’environnement. Si l’on veut remplacer l’huile de palme par une autre sorte d’huile, il faut 6 à 10 fois plus de surfaces agricoles. De plus, l’huile de palme est une importante source de revenus pour la population locale d’Asie du Sud-Est et d’Afrique.

Haut de page.

L’huile de palme durable est-elle plus chère pour le consommateur que l’huile de palme ‘ordinaire’?

Il y a le coût supplémentaire pour l’achat de l’huile de palme durable, mais aussi d’autres coûts tels que les coûts de certification et d’audit. Ces coûts supplémentaires reviennent principalement aux cultivateurs d’huile de palme, ce qui leur permet de faire les investissements nécessaires, comme par exemple améliorer les conditions de travail. Le surcoût est pris en charge par les entreprises alimentaires.

Haut de page.

Pourquoi les supermarchés vendent-ils des produits avec la mention « sans huile de palme »?

Il est plus important de savoir quels ingrédients sont contenus dans un produit alimentaire que de savoir quels ingrédients celui-ci ne contient pas. L’absence ou la présence d’huile de palme ne détermine pas si un produit est sain ou non. Ce qui importe, c’est la composition nutritionnelle finale du produit alimentaire, comme indiquée dans le tableau des valeurs nutritionnelles sur l’étiquette.

Haut de page.

Comment savoir si de l’huile de palme est présente dans un produit alimentaire?

Depuis décembre 2014, il est indiqué dans la liste des ingrédients présente sur l’étiquette si le produit alimentaire contient de l’huile de palme. Cela permet une transparence totale des informations communiquées au consommateur. Pour apprécier un produit, il ne faut pas regarder les différents ingrédients mais plutôt la composition nutritionnelle totale du produit alimentaire, comme indiquée dans le tableau des valeurs nutritionnelles sur l’étiquette: énergie, graisse, graisse saturée, glucides, protéines, sucre et sel.

Haut de page.

L’huile de palme est-elle saine ou non?

La présence ou l’absence d’huile de palme dans un produit ne dit en fait rien sur les effets sur la santé d’un produit. Ce n’est pas parce qu’un produit contient de l’huile de palme qu’il contiendra pour autant plus de graisses saturées ou qu’il sera moins sain qu’un produit sans huile de palme. Ce qui importe, c’est la composition nutritionnelle totale du produit et la quantité de graisses saturées, quelle que soit l’origine de ces graisses saturées.
C’est pourquoi nous devons lire le tableau des valeurs nutritionnelles sur l’étiquette, et non la liste des ingrédients. C’est là que nous trouvons les informations suivantes : énergie, graisse, graisse saturée, glucides, protéines, sucre et sel. Mais ce qui est pour le moins plus important, c’est la place que le produit alimentaire occupe dans notre mode d’alimentation. Un mode d’alimentation sain signifie que nous devons manger varié et équilibré, et que nous devons contrôler notre équilibre calorique journalier par notre alimentation et de l’exercice.

Haut de page.

Quelle est la différence entre l’huile de palme et l’huile de palme durable?

L’huile de palme durable est de l’huile de palme qui répond à une série de conditions spécifiques en matière d’environnement, de législation sociale et de transparence. Depuis Décembre 2015, toutes les entreprises membres de BASP ont atteint leur objectif de n’utiliser dans leurs produits alimentaires à destination du marché belge que de l’huile de palme durable certifiée RSPO (Round Table for Sustainable Palmoil). D’ici 2020, l’alliance veut mettre en place des critères encore plus strictes en matière de durabilité. Par huile de palme entièrement durable nous entendons de l’huile de palme certifiée RSPO à laquelle viennent s’ajouter d’autres critères, tels que la protection totale de précieuses forêts et marais, la traçabilité et le soutien explicite aux cultivateurs locaux et indépendants.

Haut de page.

Pourquoi est-il si important d’œuvrer pour atteindre les 100% d’huile de palme durable (dans tous les produits alimentaires)?

Le développement rapide de la culture de palmiers à huile a engendré des déforestations. Le défi actuel consiste donc à veiller à ce que l’huile de palme soit produite de manière durable et à protéger les dernières grandes réserves de biodiversité à travers le monde. C’est ainsi qu’en 2004, une première étape a été franchie avec la création de la Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO). La RSPO délivre des certificats aux huiles de palme qui satisfont à certaines conditions en matière de respect de l’environnement, de législation sociale et de transparence. 1,8 million d’hectares de palmiers à huile ont ainsi pu être certifiés par la RSPO, ce qui contribue à la conservation de milliers d’hectares de forêt. L’alliance belge soutient la RSPO et base son engagement actuel pour le marché belge sur cette norme. La RSPO a fixé, depuis février 2016, de nouvelles et plus strictes lignes de conduites, appelées RSPO Next. Au-delà de la RSPO (Next), l’alliance belge reconnait la valeur ajoutée d’autres systèmes de certification telles que l’ISCC Plus, la Rainforest Alliance, et d’autres initiatives telles que le Palm Oil Innovation Group (POIG)

Haut de page.

Comment les membres de l’Alliance belge contribuent-ils à une huile de palme durable?

Les membres de l’Alliance belge s’engagent à ce que, d’ici 2020, les produits alimentaires dans lesquels de l’huile de palme est incorporée et qui sont destinés au marché belge ne contiennent plus que de l’huile de palme durable. Une première étape a déjà été franchie puisque, depuis décembre 2015, les entreprises membres de l’Alliance Belge pour une Huile de Palme Durable (BASP) ont réussi à concrétiser leur projet de n’utiliser que de l’huile de palme certifiée RSPO dans leurs produits alimentaires à destination du marché belge. D’ici 2020, elle se fixe elle-même des critères supplémentaires tels que la protection totale de précieuses forêts et marais, la traçabilité et le soutien explicite aux cultivateurs locaux et indépendants.

Haut de page.

Comment puis-je être sûr, en tant que consommateur, que les produits que j’achète contiennent de l’huile de palme durable?

S’il est indiqué sur l’étiquette si un produit alimentaire contient de l’huile de palme,  ce n’est pas suffisant pour dire s’il s’agit d’huile de palme durable. Néanmoins, c’est le cas pour tous les produits issus de producteurs belges car, depuis décembre 2015, les entreprises membres de l’Alliance Belge pour une Huile de Palme Durable (BASP) ont réussi à concrétiser leur projet de n’utiliser que de l’huile de palme certifiée RSPO dans leurs produits alimentaires à destination du marché belge.

Haut de page.

Que puis-je faire, en tant que consommateur, pour apporter ma contribution à la transformation en une huile de palme 100% durable?

La suppression des produits qui contiennent de l’huile de palme n’est pas une bonne idée pour faire changer le marché vers une huile de palme durable. Sile consommateur belge ou européen venait à rejetter l’huile de palme, cela pousserait les producteurs d’huile de palme vers les marchés hors de l’Europe, où l’aspect de la durabilité a moins d’importance.

Les membres de l’Alliance belge s’engagent à veiller à ce que, d’ici 2020, les produits alimentaires dans lesquels de l’huile de palme est incorporée et qui sont destinés au marché belge ne contiennent plus que de l’huile de palme durable. Une première étape a déjà été franchie puisque, depuis décembre 2015, les entreprises membres de l’Alliance Belge pour une Huile de Palme Durable (BASP) ont réussi à concrétiser leur projet de n’utiliser que de l’huile de palme certifiée RSPO dans leurs produits alimentaires à destination du marché belge.

Haut de page.